Alicia Chapitre 02

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Grandpa Teen

Je me réveillais le lendemain de bonne heure. Alicia était étendue de tout son long sur le lit, les jambes écartées et les mains sur le ventre. Je l’observais un moment, me délectant de sa beauté, de ses formes épanouies, de sa poitrine lourde aux larges aréoles brunes qui se soulevait lentement au rythme de sa respiration. Je me levai précautionneusement, prenant soin de ne pas la réveiller, enfilais un bas de survêtement et me rendis dans la cuisine pour préparer le petit déjeuner. Je venais de finir de préparer les toasts quand elle entra dans la cuisine. Elle avait enfilé ma sortie de bain que j’avais laissée à son intention, retroussant les manches trop longues pour elle. Voir ce corps éminemment féminin dans un vêtement d’homme avait un côté érotique qui ne me laissait pas indifférent. Elle s’approcha de moi et me fit une bise sur la joue.

Bonjour

Bonjour Alicia, tu as bien dormi?

Comme un loir. Ça sent bon ce que tu as fait

Maintenant qu’elle était là, en face de moi, les péripéties de la soirée d’hier me revinrent en mémoire et je savais que nous allions avoir à nous expliquer. J’appréhendais cet instant et c’est avec une certaine inquiétude que je lui servis son petit-déjeuner. Le peu de temps où j’avais vécu avec une femme m’avait appris qu’il ne fallait pas l’ importuner quand elle se réveille et j’attendais anxieusement le moment des explications. Sex hikayeleri Nous déjeunâmes en silence, chacun perdu dans notre monde. Ce fut elle qui rompit ce silence pesant :

Tu as quelque chose à me dire?

Je baissais la tête, catastrophé par ce que je pressentais

Euh…oui Alicia…je suis désolé.

Désolé de quoi?

Pour hier, tu sais…

Je me sentais rougir jusqu’aux oreilles en avouant mon incapacité à cette femme dont j’étais tombé amoureux.

Hier?…mais qu’est-ce-que tu veux dire?.

Je levais les yeux vers elle, elle me fixait avec un sourire narquois.

Tu sais bien.

Tu veux dire que tu ne peux pas te retenir?

Oui, c’est ça.

C’est embêtant…tu as déjà vraiment fait l’amour?

Oui…euh non, pas vraiment, ça va toujours trop vite.

Elle posa sa main sur la mienne Écoute moi Alain, hier, j’ai joui comme il y a longtemps que je n’avais pas joui.

Sa déclaration inattendue me remplit de joie. Je la regardais avec une sorte d’adoration dont elle dut se rendre compte.

Alicia, je t’aime…

Elle redevint brusquement sérieuse

Alain, quoiqu’il arrive, n’oublie jamais que j’ai énormément d’estime pour toi et que…oui, je peux le dire, je t’aime d’une certaine façon moi aussi et ça fait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé.

Je fus un peu chagriné Sikiş hikayeleri par la restriction qu’elle avait mise à son amour pour moi mais j’étais amoureux d’elle et je serrai sa main dans la mienne avec ferveur. Elle me caressait les cheveux en me regardant tendrement. À ce moment, un étrange courant passa entre nous, un courant de tendresse certes, mais également la reconnaissance tacite et partagée de son pouvoir sur moi.

Elle partit la première pour le travail puisqu’elle devait rentrer chez elle se changer. Je la suivit un quart d’heure après.

Pendant la semaine suivante, nous ne nous vîmes pas. J’étais convaincu que, comme avec mes autres ‘ conquêtes ‘, notre histoire allait tourner court. Mais celle ci me laissait déprimé. J’étais vraiment amoureux d’Alicia. Nous partagions tellement de chose. J’avais pensé réellement que c’était la femme de ma vie…et je me retrouvais tout seul!

Un soir alors que je m’attardais au boulot, elle rentra dans mon bureau comme si c’était la chose la plus naturelle au monde. Certes, les secrétaires étaient déjà parties et la boîte était à peu près vide, mais son intrusion brutale me surprit. Je sus immédiatement qu’elle avait quelque chose d’important à me dire et mon cœur se mit à battre plus fort dans ma poitrine.

« Pascal…je ne te dérange pas? »

« Euh…non, je finissais un truc… »

« Erotik hikaye Je crois qu’il faut qu’on parle »

Je ne répondis pas sachant déjà ce qu’elle allait me dire. J’avais vécu cette scène tellement de fois .

« Pascal…je tiens beaucoup à toi…et je me suis renseignée. J’ai peut être une solution pour que nous puissions continuer à nous voir..et continuer à y prendre du plaisir tout les deux »

J’étais stupéfait de cette déclaration que je n’attendais pas. Je ne savais pas trop quoi dire alors je me tus . Elle avait les yeux baissés et semblait hésiter à aller plus loin.

« Ton problème, c’est que tu penses que tu dois absolument te servir de ton sexe pour satisfaire une femme et que tu n’y arrives pas…et plus tu y penses, et moins tu y arrives…J’ai une amie sexothérapeute et elle m’a donné une idée. Si, au lieu que ce soit toi qui n’arrives pas à ‘m’honorer’, ce soit moi qui te l’interdise… »

Je ne comprenais pas où elle voulait en venir. Et je la laissais continuer. Elle semblait de plus en plus hésitante.

« Je te promets que jamais tu ne me pénétreras, quelle qu’en soit ton envie »

Il y eut un instant de silence. Et puis je n’en puis plus de ces non dits

« Ça veut dire que tu veux encore qu’on sorte ensemble »

Elle releva la tête et me fixa.

« Oui Pascal…je veux être avec toi »

« Mais pour…tu sais…pour le sexe »

« Ne t’inquiète pas, tu as tes mains, tu as ta bouche…et puis il y a les godes…C’est pas le plus important »

Je me levai, la pris dans mes bras, et nous nous embrassâmes à pleine bouche, heureux de nous retrouver.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32